[Monade] Scribulations 01-09

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Monade] Scribulations 01-09

Message par La Mad ! le Jeu 8 Jan - 18:29

Le deuxième volume de l'antho-revue élaborée et proposée par Jean-Marie Dutey, qui réunie les meilleurs textes des ateliers d'écritures en ligne qu'il dirige ou auxquels il participe.

Pour
le moment nous ne disposons que du Sommaire.

Edito (JMD)

Les silences de Soupir (Denise Girard)

Sans verbe

La chéchia rouge (Michèle Menesclou)

La main noire (Catherine Savournin)

Reddition (Aline Fernandez)

Histoire sans verbe et sans parole (Canelle)

Conscience (Xaba)

Erreur fatale (Michel Henric-Coll - JMD)

Corrida (Xaba)

Carrefour des passions

Psy cause (Michel Henric-Coll)

Grâce à mon cul (Michèle Menesclou)

Normal course (Kamash)

Comme c'est excitant (Michèle Menesclou)

Deux larmes et un sourire (Jean-Marc LaFrenière)

De l'émotion à vendre (Jean-Marc LaFrenière)

Petit Plus

Un nombre des ombres (Kamash)

Femme de couleur (JMD)

L'horloger (Michèle Menesclou)

Mensonge d'une nuit d'hiver (Kamash)

Don de soi (Catherine Savournin)

La nuit je suis bien (Michèle Menesclou)

Contes incorrects

Conte à régler (W. Louve)

Les bons contes font les bons amis (Michel Henric-Coll)

Mairie noire (JMD)

Une page de journal (Michèle Menesclou)

Un amour éternel (JMD)

Saskia (Michèle Menesclou)

Hors Champ (Michèle Menesclou)

L'aveugle (Kamash)

On se casse

Partir (Xaba)

Gares (Michèle Menesclou)

Mon unique voyage (JMD)

L'opéra des boeings (Jean-Marc LaFrenière)

Magasin d'accessoires

La banquette du salon (JMD)

La montre de pépère (Kamash)

Saudade (Xaba)

Rencontre (Roger Folliard)

Les sièges de Maman (Aline Fernandez)

Les balles de neige (Jean-Marc LaFrenière)

Existe en noir (Les quatre textes : Michèle Menesclou)

Arabe langue vivante 2

Paulo
Misères
La petite Marie (ou Marie pleine de grâce)

Wan & Ted 2 : Le retour de la mamie (Kamash, JMD)

Dans les interstices : Brèves nouvelles (Collectif), Saison du blanc (haïkols de Canelle) Maïzenhaïkus (Collectif)

Illustrations : Canelle, Kamash

Mises en image des haïkols : JMD

Vivement le 8 mars 2009 (vous pourrez le découvrir en exclusivité au Salon du Livre de Chambourcy)

La collection Monade

Dans quelques jours vous pourrez le pré-commander sur notre site Internet.

A très bientôt pour de nouvelles informations.

_________________
La Mad !
-----------------------------------------------------
On lit ce qu'on peut, on édite ce qu'on aime !
www.editions-la-madoliere.com

La Mad !
La Chef !
La Chef !

Féminin
Nombre de messages : 900
Age : 39
Localisation : Eure
Date d'inscription : 16/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.editions-la-madoliere.com

Revenir en haut Aller en bas

Scribulations 01-09

Message par Ananke le Sam 14 Fév - 14:05



Chiche que je trouve deux-trois mots de présentation pour chacun des textes sans me reporter au manuscrit de Scribulations 01-09 !



Edito (JMD)


Rhôô ben là, facile. L'édito de Scrib 01-09 se penche (sans tomber j'espère) sur la question de ce que donnent à voir les textes des rapports de l'auteur avec son écriture et forme l'hypothèse que ces rapport sont un peu à l'image de ceux que l'auteur entretient avec le monde, rien moins. Vous pouvez reprendre une aspirine.


Les silences de Soupir (Denise Girard)


Facile également puisqu'il s'agit de la suite (et de la fin) d'un texte composé à partir des petites réponses données par Denise Girard à la question "Qu'entendez-vous dans le silence ?" sur le groupe MSN "Auteurs salle d'écrivain" (cette question ayant reçu plus de 1600 réponses). Le résultat est très surprenant. Tout se passe un peu comme si chacun des fragments, comme l'image d'un film, joint au précédent et à la suivante, composait par la lecture un texte au mouvement et à l'ambiance unique, d'une grande poésie.


Sans verbe


Le numéro précédent comportait déjà cette rubrique, présentant bien sûr des textes écrits (presque) sans verbe. C'était un unique texte collectif titré L'été, c'est pour Scrib 01-09 une série de textes individuels qui permettent d'apprécier la manière dont les auteurs se sont appropriés la consigne, certains de façon très rigoureuse, d'autres un peu moins.


La chéchia rouge (Michèle Menesclou)


Un texte plein de soleil et d'exotisme écrit autour du personnage de "Baba", un jeune arabe.


La main noire (Catherine Savournin)


Un texte assez terrible, plein de greffe de membre et de surprises.


Reddition (Aline Fernandez)


Un texte très réussit puisqu'il concilie l'absolu respect de la consigne avec une grande fluidité de lecture. Il y est question de livres.


Histoire sans verbe et sans parole (Canelle)


Très joli texte de Canelle, poétique et hivernal, tout de blanc revêtu. D'ailleurs ce numéro 01-09 fait la part belle au blanc. Peut-être y aura-t-il en novembre un Scribulations "noir" ?


Conscience (Xaba)


Aïe ! Ça se corse, je n'ai pas un souvenir très précis de ce texte de Xaba. Est-ce celui où il personnifie la beauté, ou l'autre ?


Erreur fatale (Michel Henric-Coll - JMD)


Celui-là est plus net dans mon souvenir, mais pour une raison un peu spécieuse puisque j'ai trouvé là une occasion inespérée d'écrire tout un paragraphe de jurons et putain de bordel de merde que ça fait plaisir de temps en temps !


Corrida (Xaba)


Bon ben voilà, c'est l'autre. À ma décharge, il faut préciser que les deux textes de Xaba qu'on pourra lire dans cette rubrique "Sans verbe" ont longtemps été sans titre, ce qui ne simplifie pas le processus mnémotechnique. Mais peut-être cette difficulté à me rappeler de la lettre exacte de ces deux textes de Xaba parle-t-elle également de son écriture très particulière, de cette façon qu'il a d'aborder les choses par la périphérie plutôt que par le centre ? Bon... Vous verrez bien.


Carrefour des passions


Là encore, il s'agit d'une rubrique présente dans le numéro précédent et qui regroupe des textes ayant les supermarchés pour décor ou comme élément d'histoire.


Psy cause (Michel Henric-Coll)


Attention, ce texte contient une phrase qui risque bien de vous faire mourir de rire. Perso, je m'étouffe à chaque fois.


Grâce à mon cul (Michèle Menesclou)


Changement d'ambiance. On passe au drame mais qui n'est pas, comme souvent, dénué d'une petite lueur d'espoir. Un texte assez terrible de MiKla, qui en signe plus d'une dizaine dans cet opus, tous très intéressants.


Normal course (Kamash)


Un texte plus léger et finalement assez poétique puisque c'est bien à la poésie que nous invite souvent les jeux de mots. Ce n'est pas R. Devos qui me contredira, surtout qu'il est mort.


Comme c'est excitant (Michèle Menesclou)


Une petite pochade quoâ. Ce texte aurait pu s'appeler "La marquise sorti de l'hyper à cinq heures".


Deux larmes et un sourire (Jean-Marc LaFrenière)

De l'émotion à vendre (Jean-Marc LaFrenière)


Alors là, je vais avoir du mal à résumer puisque les deux contributions de Jean-Marc consiste en deux textes poétiques en prose, mais je peux sans problème parler de l'écriture de JML en général, ce qui inclura ce qu'il a écrit pour Scribulations 01-09. Je suis très admiratif du travail de JML,on le sait. On pourra constater une nouvelle fois à la lecture de ce qu'il nous a donné, les immenses qualités de sa poésie, son universalité, sa facilité d'accès, sa richesse, son humanité.


Petit Plus


Cette rubrique figurait aussi dans le numéro précédent. Elle est toute peuplée de personnages ayant une petite particularité qui les distingue un peu, beaucoup ou passionnément de leurs semblables.


Un nombre des ombres (Kamash)


Cet assez long texte s'organise autour du personnage d'un clochard hurlant des nombres. On comprendra en le lisant à quoi est-ce donc dû.


Femme de couleur (JMD)


Un magnifique texte de cet auteur sublime... (Mouhahaha !). Non, mais, sérieux, je suis assez content de ce texte, directement inspiré par le passage éclair d'une collègue née à Mayotte dans le service où je travaille.


L'horloger (Michèle Menesclou)


Dans ce texte, on verra le personnage principal aux prises avec le temps qui passe. Enfin... Quand je dis "qui passe" c'est bien le problème...


Mensonge d'une nuit d'hiver (Kamash)


Faites le voeux de ne JAMAIS être doué, comme le personnage de cette histoire, de la faculté de discerner à coup sûr le faux du vrai, ou alors priez pour que ça se termine mieux pour vous que pour lui !


Don de soi (Catherine Savournin)


Bah, bon, ben c'est pas interdit de s'amuser non plus ! Dans ce texte, Cat caresse une nouvelle fois l'idée du don d'organe (encore ! ) mais là sur un ton beaucoup plus léger que dans "La main nouâââââr".


La nuit je suis bien (Michèle Menesclou)


Un texte gentiment fantastique, dont le tueur ressemble étrangement à votre voisin de palier non ? Vous avez fermé le verrou ?


Contes incorrects


Comme dans la précédente rubrique du même nom, on trouvera rassemblé là des textes un peu amoraux, mais de bon goût, quand même !


Conte à régler (W. Louve)


Hi hi ! Je l'aime bien celui-là. Quand je pense que ce crétin ne sait pas ce qui l'attend quand il sonne à la porte de son pote...


Les bons contes font les bons amis (Michel Henric-Coll)


Petit texte récréatif de Pikk. Ok, ça pisse pas forcément loin, mais ça ne fait du mal à personne.


Mairie noire (JMD)


Une sorte de fable immobilière, peut-être pas aussi invraisemblable que ça...


Une page de journal (Michèle Menesclou)


Un texte que je ne suis pas absolument sûr d'avoir entièrement compris, mais c'est pas grâve, vous m'expliquerez.


Un amour éternel (JMD)


Je ne sais pas ce que j'ai avec le Père Noël, mais c'est déjà le quatrième ou cinquième texte que j'écris qui le met en scène. Une remarque s'impose après la lecture de celui-ci, attention, vous êtes prêts ? "C'est meuuugnon !" Merci. Vous n'êtes pas mal non plus.


Saskia (Michèle Menesclou)


Oui, mais alors là, si vous comptez sur moi vous vous dire qu'en fait, c'est le docteur l'assassin, pas question, parce que ça briserait complètement le charme et le mystère de ce texte, très fleur bleue. Oui, enfin, rose.


Hors Champ (Michèle Menesclou)


Oh putain ! Je n'ai plus AUCUNE IDÉE de ce qu'il y a dans ce texte. Le trou.


L'aveugle (Kamash)


Mais celui-là, oui. Complètement à sa place dans cette rubrique. Il s'organise autour d'un personnage principal à la fois odieux, pathétique et finalement attachant.


On se casse


Tiens ? Une nouvelle rubrique, entièrement sponsorisée par Jet tour et le Club Med, grâce à qui tous les scribulateurs et leur éditrice vont pouvoir passer une semaine aux Bahamas tous frais payés à Paques.


Partir (Xaba)


Rhôô ben là, tout est inscrit dans le titre, c'est pratique Patrick ! Si vous ne savez pas pourquoi foutre le camp, demandez à Xaba.


Gares (Michèle Menesclou)


Tiens ? Je ne suis donc pas le seul à aimer les trains et les gares ? Un texte mi-poétique mi-molette de Mi-Kla sur ces usines à rèves que sont les gares.


Mon unique voyage (JMD)


Ahlala, je suis désolé de vos infliger, avec ce texte, des détails pénibles et vrais de l'été de mes quinze ans.


L'opéra des boeings (Jean-Marc LaFrenière)


Ouais ! Encore du La Frenière ! Mais dans une veine urbaine pour lui assez rare, ce qui rend ce texte d'autant plus précieux[/b]

(suite au message d'après)


Dernière édition par Ananke le Sam 14 Fév - 14:12, édité 4 fois

Ananke
Star Montante
Star Montante

Nombre de messages : 35
Age : 58
Date d'inscription : 18/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Monade] Scribulations 01-09

Message par Ananke le Sam 14 Fév - 14:06


Magasin d'accessoires

Une deuxième nouvelle rubrique, toutes pleine d'objets encombrant, ce que les spécialistes du recyclage appellent des "monstres". Autant dire que vous y serez en bonne compagnie !


La banquette du salon (JMD)

Totalement autobiographique !


La montre de pépère (Kamash)


Un texte très attachant et tendre, qui prouve s'il en était besoin de notre Kamash national est un sentimental.


Saudade (Xaba)


Cent pour cent nostalgie là aussi. Xaba visite avec nous son grenier et retrouve ce qui pourrait bien être son doudou.


Rencontre (Roger Folliard)


Le seul texte de Roger de ce recueil. Une rencontre dans un bistro, mais écrite du point de vue de la table.


Les sièges de Maman (Aline Fernandez)


Mmmmm ! Incontestablement un des sommets de Scribulations 01-09. Alors là mes enfants, on vole haut, et pas seulement parce qu'il est question de lévitation. Un texte OVNI, inclassable, indispensable, qui me fait perso souhaiter vivement que les danseurs d'Aline la LACHENT un peu pour qu'elle puisse écrire plus pour nous.


Les balles de neige (Jean-Marc LaFrenière)


Retenez-moi, ou je mets du La Frenière partout. On constatera une nouvelle fois que les textes de Jean-Marc sont partout à leur place, ce qui est facilement compréhensible, puisqu'ils apportent leur univers avec eux.


Existe en noir (Les quatre textes : Michèle Menesclou)


Le deuxième tiers des chroniques de quartier de MiKla. Quatre textes d'une justesse et d'un charme fous, tragiques et drôles comme la vie.


Arabe langue vivante 2
Paulo
Misères
La petite Marie (ou Marie pleine de grâce)




Wan & Ted 2 : Le retour de la mamie (Kamash, JMD)


Où nous retrouvons Wan et Ted, deux jeunes chasseurs de prime avec lesquels nous avons fait connaissance dans le numéro précédent, engagés là dans une enquête pleine de rebondissements et qui nous est livrée dans un style légèrement déjanté. J'espère que vous prendrez à lire ce texte autant de plaisir que nous avons eu Kamash et moi à l'écrire.


Dans les interstices : Brèves nouvelles (Collectif)


Ah ben oui, encore des "brèves nouvelles", ces petits textes reposant comme les "Voeux" de Pérec sur des jeux de mots qui leur servent de "Moralité".


Saison du blanc (haïkols de Canelle)


Canelle m'a fait l'amitié d'accepter que je mette en image certains de ses poèmes, construits selon un modèle inventé par Pik, regroupés ici sous le titre générique "Saison du blanc". Personne ne sait ce que ça va donner à l'impression. Bah, on verra bien (ou on ne verra rien, c'est selon).

Maïzenhaïkus (Collectif)


Des haïkus, mais entièrement dédié à cet objet fétiche, ce totem improbable apparu presque malgré nous dans le numéro précédent de Scribulations : la maïzena.


Illustrations : Canelle, Kamash


À nos deux scribulateurs-illustrateurs, qui nous donnent ici d'excellent dessins (mention spéciale à Kats pour sa série "les mains-stylo", il faut rajouter Timothée Goguely, qui nous a confié de très beau croquis d'extérieur, avec qui j'espère bien installer une collaboration régulière et Gaël Dod sans laquelle, il faut bien le dire, ce numéro de Scribulations 01-09 ne serait pas ce qu'il est. Gaël est la petite-fille de la marraine de mon frère, ce dont tout le monde se fout éperdument à part moi, mais elle est surtout peintre et illustratrice. Elle a été pour Scribulations d'une générosité folle, me confiant une trentaine de dessins originaux, tous d'une très grande qualité graphique, mais réussissant en plus ce miracle de dialoguer immédiatement avec les textes.





Toutes mes excuses donc aux auteurs dont les textes ne se sont pas (encore) imprimés de manière indélébile dans ma mémoire débile, mais du coup, ça va me donner une bonne raison de lire Scribulations 01-09 dans sa version imprimée, hé hé !



JMD ♣

Ananke
Star Montante
Star Montante

Nombre de messages : 35
Age : 58
Date d'inscription : 18/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Monade] Scribulations 01-09

Message par La Mad ! le Lun 9 Mar - 3:13

ou l'art de faire des titres qui ne veulent rien dire mais c'est rigolo quand même.

Voila, cette petite histoire, c'est une partie de la grande histoire de ma maison d'éditions, de l'aventure Scribulations, cette super anthologie de textes issus des imaginations fertiles d'auteurs géniaux et sympathiques, motivés et passionnés.
Je pourrais la présenter plus largement encore, mais ce n'est pas le sujet du jour.

Je ne parlerai pas non plus du planning. Sur le papier il était tellement beau dans sa simplicité et sa rigueur, et puis il a volé en éclat, transformé en guirlande de bonhommes découpés au ciseau, plié en cocotte origami ou en avion à réaction sans moteur, en bref... il a servi à tout sauf à planifier le projet.
Mais y'a des choses, vous n'y pouvez rien, elles ont leur volonté propre, leur agenda personnel et vous n'en faites pas partie, enfin si ... mais en simple spectateur dans la débacle.

Je prends tout ceci avec une très grande distance et philosophie, j'en viens à me dire que tenir le bébé dans les mains c'est comme recueillir un Moïse de papier, sauvé des turpitudes du Nil du temps et des contraintes de tout le monde.

Evidement tout cela paraît brouillon, il n'en est rien, bien sûr, l'équipe qui travaille sur ce projet est absolument monstrueusement dévouée, efficace, tatillonne, perfectionniste, motivée, et tellement talentueuse que leurs petits défauts, les petits soucis et les retards en sont dérisoires.

Non l'histoire que je vais vous raconter maintenant se passe après, après ... quoi... bah après l'écriture, la relecture, la mise-en-page, la re-relecture, la correction, l l'illustration, le débat sur la couverture...

Cette histoire débute il y a un peu plus de deux semaines, dans la galaxie fabrication, comptabilité. Notre héroïne, après avoir bien relu son devis, appose sa signature,
pas peu fière d'y joindre un chèque et de lécher allegrement le beau timbre qu'elle appose sur l'enveloppe.
En plus avec cette belle lettre partira un beau contrat alors elle est encore plus fière, elle s'en va dans son beau manteau rouge, à la ville pour déposer des paquets pour des amis et ces deux précieuses missives.
Chose faite, elle remonte dans son beau carosse brinquebalant, c'est les vacances, Scribulations part en prod... elle est soulagée, le sentiment du devoir accompli emplit son coeur.

Une semaine se passe. La réalité des choses la rattrape, il faut bien finalement appeller l'imprimeur pour fixer une date... de réception.
Au bout du téléphone, la stupeur, notre héroïne manque de s'étouffer de la nouvelle qu'elle apprend : Pas de chèque reçu. Panique, elle ne rentre que le lendemain, le temps d'en poster un autre et ... le livre ne sera pas livré à temps.
Une solution : on produit et on paye après, elle semble digne de confiance, l'imprimeur accepte.
Mais la souris d'éditeur va quand même fouiner un peu plus loin et appelle le gardien de ses sous, là-bas au loin dans un coffre bien gardé.
Et le gardien est formel, l'argent n'est plus là. Il est bien allé ailleurs, un vendredi ...
Ah ah !!! bougre d'imprimeur ! traitre !!! L'éditrice ne se démonte pas, elle rappelle l'imprimeur et le met devant le fait de sa propre incompétence : vous avez reçu le paiement il y a au moins 5 ou 6 jours, si vous êtes en retard ce n'est point ma faute.
Et l'imprimeur s'incline, minaude, ordonne, ce sera prêt à temps : vendredi !
Argh !!!

C'est que la pauvre éditrice, maintenant avachie et penaude, ce vendredi elle doit aussi livrer des livres (oh pas fait exprès), et qu'elle aurait bien aimer profiter du calme de ses dernières heures de vacances pour préparer Chambourcy et partager quelques moments encore avec sa petite famille, qu'à cela ne tienne, la bravoure la reprend : il faut sauver le tirage de Scribulations.

Alors le vendredi, elle repart, son beau manteau rouge sur le dos vers la lointaine destination de l'imprimeur. Et quand enfin les cartons sont à portée de main, elle devrait jubiler mais un doute l'assaille : les codes barres ? les gris de Canelle ? ... "On peut ouvrir les cartons ?"
Le gentil jeune homme qui la reçoit (et si elle vous disait ce qu'elle a pensé de l'intelligence physique de la personne... vous seriez pantois) lui tend comme un mouscetaire l'exemplaire qu'il va garder pour le fond de l'imprimerie.
Elle le saisit, son coeur bat un peu plus vite, il est si beau, un peu plus foncé qu'elle n'imaginait sur la couverture, mais si beau... et elle le retourne et là, le coeur lui tombe dans les chaussettes, le sang quitte ses jolies joues, sa lèvre pendouille, ses yeux vont se mouiller : le code barre se la joue homme invisible !

Panique à bord, branle bas de combat, on se remue de partout, on fait des courbettes, on s'excuse, on sait plus où se planquer, et finalement on offre des belles étiquettes auto-collantes en promettant de recontacter très très vite pour trouver une solution commerciale à cette bourde incommensurable.

Et dire que la commerciale qui s'occupe d'elle se la bronze tranquille sur un voilier en Guadeloupe, j'vous jure y'en a une qu'à intérêt à bien en profiter de son repos parce que j'amasse déjà le bois vert qu'elle va se prendre sur le coin de la figure en rentrant de vacances.

Je ne vous donnerai pas le nom de mon imprimeur, et je vous demanderai de ne pas le citer...

Voila... c'était les aventures d'un Scribulations et de pourquoi Pénélope, vendredi fallait pas la chercher.

Pénélope Labruyère-Snozzi

_________________
La Mad !
-----------------------------------------------------
On lit ce qu'on peut, on édite ce qu'on aime !
www.editions-la-madoliere.com

La Mad !
La Chef !
La Chef !

Féminin
Nombre de messages : 900
Age : 39
Localisation : Eure
Date d'inscription : 16/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.editions-la-madoliere.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Monade] Scribulations 01-09

Message par Nikos le Lun 9 Mar - 19:25

Bon, t'en auras quand même à Paris ?

Nikos
mine
mine

Masculin
Nombre de messages : 48
Age : 38
Localisation : Paris
Date d'inscription : 25/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Monade] Scribulations 01-09

Message par La Mad ! le Mar 10 Mar - 2:49

oui oui ils seront à Paris, ils sont là, ils sont beaux quand même et ils se vendent comme des petits pains.

Péné

_________________
La Mad !
-----------------------------------------------------
On lit ce qu'on peut, on édite ce qu'on aime !
www.editions-la-madoliere.com

La Mad !
La Chef !
La Chef !

Féminin
Nombre de messages : 900
Age : 39
Localisation : Eure
Date d'inscription : 16/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.editions-la-madoliere.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Monade] Scribulations 01-09

Message par Nikos le Mer 11 Mar - 11:19

Tu peux me filer l'adresse de la boulangerie ? Smile

Nikos
mine
mine

Masculin
Nombre de messages : 48
Age : 38
Localisation : Paris
Date d'inscription : 25/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Monade] Scribulations 01-09

Message par La Mad ! le Mer 11 Mar - 14:11

http://www.editions-la-madoliere.com/039.htm

_________________
La Mad !
-----------------------------------------------------
On lit ce qu'on peut, on édite ce qu'on aime !
www.editions-la-madoliere.com

La Mad !
La Chef !
La Chef !

Féminin
Nombre de messages : 900
Age : 39
Localisation : Eure
Date d'inscription : 16/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.editions-la-madoliere.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Monade] Scribulations 01-09

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 6:41


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum